L'ECHAUFFEMENT

Le but de l'échauffement est de préparer le corps à l'effort ;
la durée nécessaire pour obtenir des résultats est d'au moins 15 minutes durant lesquelles vont se succéder trois phases :

1e - Mise en train    2e - Assouplissement    3e - Echauffement et tonification musculaire

1 - MISE EN TRAIN

Cette phase est la transition entre l'état de repos ( zazen-salut ) et l'état d'activité ; la progression dans l'effort,
la maîtrise de la respiration seront les deux conditions d'une bonne adaptation. Chez les sportifs entraînés,
le cœur s'adapte en augmentant le volume d'éjection systolique alors que chez le débutant,
le cœur s'adapte en augmentant son rythme, ce qui entraîne essoufflement et fatigue musculaire et peut être facteur de certains risques cardiaques dans les cas extrêmes.

2 - ASSOUPLISSEMENT

La souplesse c'est la faculté d'effectuer des mouvements de grandes amplitudes sans difficultés.
La progressivité est encore une fois la règle absolue. Le mouvement doit être lent : les muscles se travaillent en douceur.
Si vous étirez fort un muscle, il se rétracte et devient douloureux.
Si au contraire, vous l'étirez lentement en expirant, ce qui a pour effet de réduire la tonicité du muscle, vous gagnerez en souplesse.
Le mouvement doit être en synchronisation avec la respiration ; expirez sur l'effort. Vous ne devez pas étirez le muscle jusqu'à la douleur ;
si vous ressentez un état de tension dans le muscle sollicité, stabilisez votre position et, en expirant, essayez de relâcher progressivement cette tension et allez un peu plus loin, stabilisez,
soufflez un peu plus loin, lentement.

3 - ECHAUFFEMENT ET TONIFICATION MUSCULAIRE

En Karaté, la particularité est qu'il faut échauffer les principaux groupes musculaires

( généralement les muscles permettant l'extension ) mais également les muscles antagonistes,
c'est-à-dire les muscles qui par leur action vont stopper le geste, puisqu'il y a nécessité du contrôle, dans le travail à deux.
Il est donc nécessaire de faire un échauffement global, progressif, avec une dynamique du mouvement qui s'approche le plus possible de celle du Karaté.
Le travail des abdominaux est important ; une règle à respecter ; la protection de la zone lombaire ( bas du dos ) ;
pour cela, toujours plier les genoux dans les remontées de buste et lorsque vous travaillez jambes tendues dos au sol.

Quelques exemples d'échauffements

1 - 2 - 3

ACCUEIL